vendredi 2 janvier 2009

Ô Abraham...














La pensée du jour :

« Comment construit-on un corps social où toutes les différences puissent être respectées ? Comment bâtit-on un monde où chaque nation puisse être respectée ?
Avec l’histoire du couple Abraham-Sarah, il m’apparaissait que je tenais là une de ces expériences fondatrices d’humanité ; l’écart nécessaire à l’être humain était garanti par le divin, c’est-à-dire ce qui est à l’humain radicalement autre, étant hors monde, et à la fois, ce qui lui est si intime qu’il le perçoit dès qu’il est prêt à écouter en lui-même (dès qu’il dort…). Aussi bien, d’ailleurs, peut-il ne pas entendre si le temps est au cœur fermé
. »

Mary BALMARY, Le Sacrifice interdit.
Enregistrer un commentaire