lundi 2 novembre 2009

Vieillir


«















La vieillesse est un naufrage
», disait le Général de Gaulle…

Voilà bien une perspective qui, si l’on en croit Pascale Senk, n’enthousiasme guère les directrices de nos magazines féminins !
De retour de Californie où elle a mené son enquête sur le nouvel art de vieillir – promu, là-bas, sous le nom flatteur de «new-aging» - la journaliste s’en prend, dans un article du «Monde», au tabou le mieux partagé de la presse féminine : le vieillissement.

Ficelées par leurs rapports fantasmatiques entre les annonceurs publicitaires et leurs lectrices qu’elles imaginent inaptes à entendre toute vérité, les rédactrices en chef de la presse féminine maintiennent tout leur « joli monde » dans le leurre de l’éternelle jeunesse et de la compulsion consommatoire. Qu’est-ce qui intéresse les femmes selon ces industries complices ? Acheter une jupe Prada, une crème Clinique et ressembler à Victoria Beckham. C’est là avoir une opinion bien dégradée des femmes de ce pays [1].

La peur de vieillir serait-elle donc l’apanage des seules femmes françaises ? Je ne le crois guère, mais il est vrai qu’à feuilleter (chez le coiffeur ou dans la salle d’attente de son médecin) les plus populaires de nos publications « féministes », on peut s’interroger sur l’abîme qui sépare la réalité démographique de l’image qu’offre de la femme la quasi-totalité de cette presse « spécialisée ».
Est-ce un reflet de la légendaire vanité de nos compagnes – ou, du moins, de cette réputation qui leur est faite hors de nos frontières?

Comment nous situons-nous – hommes et femmes – devant l’inéluctabilité du vieillissement (et de la mort) ?
Chercherons-nous seulement à camoufler du temps « l’irréparable outrage » ou saurons-nous vieillir élégamment en mettant au service de nos semblables l’expérience, la connaissance et peut-être la sagesse acquises tout au long d’une vie ?

Et n’est-elle pas bien étrange cette fascination qu’exerce la mort sur nos contemporains (les média nous abreuvent quotidiennement de son image la plus hideuse !) dans le même temps où ils s’efforcent désespérément d’en conjurer la survenance naturelle ?

____________________________

[1] « Mesdames, vous vieillirez aussi ! La presse féminine entretient le jeunisme », article de Pascale Senk in « Le Monde » daté dimanche 1er-lundi 2 novembre 2009.
Enregistrer un commentaire