dimanche 6 décembre 2009

Temps et éternité



















"Penser historiquement l'esprit signifie que le temps est englobé dans l'éternité, et que l'éternité fait irruption dans le temps, le temps n'est plus renfermé en lui-même. Le temps est la forme fondamentale de l'objectivation de l'existence humaine. Mais l'histoire dans le temps n'a de sens que parce qu'elle dissimule les temps et les délais du règne de l'esprit. L'esprit a une existence historique."

Nicolas BERDIAEFF, Esprit et réalité, Paris, Aubier, 1943, p.204.

2 commentaires:

Fayçal a dit…

Le temps, éternel oui, l’ici et le maintenant, ce mystérieux point, pour tous le même, d’un être sans fin

JLBO a dit…

Merci, Fayçal! Oui, comme vous l'avez si bien dit : cet "être sans fin", Dieu, notre Dieu, "pour tous le même" !