mardi 1 juin 2010













"Le véritable devoir de mémoire, c'est d'en faire un tremplin pour quelque chose de plus et de nouveau."

Régis DEBRAY, A un ami israélien, Paris, Flammarion, 2010, p. 63.
Enregistrer un commentaire