mercredi 25 août 2010

La pensée du jour :

"...s'il y a une chose que nos philosophes, "modernes" ou "postmodernes", ont en commun, par-delà les conflits qui les opposent, c'est cet excès de confiance dans les pouvoirs du discours. Illusion typique de lector, qui peut tenir le commentaire académique pour un acte politique ou la critique des textes pour un fait de résistance, et vivre les révolutions dans l'ordre des mots comme des révolutions radicales dans l'ordre des choses."

Pierre BOURDIEU, Méditations pascaliennes, Paris, Seuil, 2003, p. 11.
Enregistrer un commentaire