lundi 17 janvier 2011

Un défi républicain














"Il me semble que la France devrait se sentir directement concernée par ces "défis républicains" que doivent relever tant de nations anciennes et nouvelles. N'avons-nous pas, dans notre expérience juridique, politique et administrative, des trésors à faire fructifier ? Encore faudrait-il que nos élites fatiguées se sentent investies du devoir de porter le message républicain. Au fond, la dynamique de l'égalité se heurte toujours à la conception de l'inégalité des cultures, déjà professée par Herder à la fin du XVIIIe siècle. Jacques Berque, à l'écoute du monde arabo-musulman, a ouvert des pistes de réflexion passionnantes sur l'art de concilier l'universalité des valeurs et la reconnaissance de l'originalité de chaque culture. Il nous invite à respecter l'authenticité des peuples et à parier sur leurs propres motivations pour leur permettre d'accéder aux "valeurs universelles" et à la modernité. Face aux théoriciens du "nouvel ordre mondial", il a incarné l'éternel message de la France en faveur de la liberté des peuples."


Jean-Pierre CHEVENEMENT, La France est-elle finie ?, Paris, Fayard, 2011, p. 204.
Enregistrer un commentaire