jeudi 24 février 2011

La France

La pensée du jour :

"Notre pays n'a existé et n'existera, quelle qu'en soit la forme à venir, que par ceux qui n'ont pas consenti aux abaissements qu'exige universellement la logique de la survie des privilèges, ou même la simple conformité "réaliste" aux lois du monde."

Alain BADIOU
, De quoi Sarkozy est-il le nom, Paris, Nouvelles Editions Lignes, 2007, p. 22.

lundi 21 février 2011

Réforme, Révolution ...













"...la réforme ou la transformation de la société ne peut pas avoir d'autre objet raisonnable que de la rendre la moins mauvaise possible. C'est ce qu'avait compris Platon, et sa construction d'une cité idéale dans la République est purement symbolique."

Simone WEIL
, La source grecque, Paris, Gallimard, 1953, p.90.

vendredi 11 février 2011

Un peu de soleil














"Il est pour toi, ma bien jolie,
Le peu de soleil de ces vers,
Le peu de soleil de ma vie...

Que ton rêve vague et divers
En ressente une ivresse exquise,
Que ton grand coeur en soit heureux.

Comme une caresse de brise
Que mes vers passent sous tes yeux...
Puisses-tu, comme le réveil
D'un beau jour au sourire immense,
Illuminer mon long silence

Quand je n'aurai plus de soleil !"


Jules SUPERVIELLE
, Un peu de soleil in Oeuvres poétiques complètes, Paris, Gallimard, 1996, p. 42-43. Coll. "La Pléiade".

lundi 7 février 2011

La faute des magistrats ?


















Déclaration du Premier Ministre concernant la réaction des magistrats, mis en cause par les plus hautes autorités de l'exécutif à la suite du meurtre de la jeune Laëtitia :

"... leur réaction est excessive et je crains qu'elle ne puisse pas être compris (sic) des Français." [1]
_______________________________

[1] Pour voir la vidéo sur "Dailymotion" cliquer sur le titre de ce billet ou consulter : http://www.dailymotion.com/video/xgxh7r_fronde-des-magistrats-une-reaction-excess

Démocratie et Etat de droit













"Je ne suis pas convaincu qu'on soit dans un Etat de droit, pas même oligarchique. Plus qu'un Etat, la France est désormais une société et cette société est plus permissive que libre. La liberté est une activité. La permission est quelque chose que l'on reçoit passivement. Or la société française est plutôt du côté de la passivité. La question de la relation entre liberté et droit est essentielle, mais comme on est au régime des permissions, on n'est pas toutà fait ni au régime des libertés ni au régime des droits."

Jean-Claude MILNER, L'acte politique, ce sont les corps parlants, in "Le Monde" daté du samedi 5 février 2011.

dimanche 6 février 2011

Egypte...










...

 


"Ceux qui ne peuvent plus avoir
D'espoir que dans leur désespoir
Sont descendus de leur silence.

Dites, quoi donc s'entend venir
Sur les chemins de l'avenir,
De si tranquillement terrible ?

La haine du monde est dans l'air
Et des poings pour saisir l'éclair
Sont tendus vers les nuées.

C'est l'heure où les hallucinés
Les gueux et les déracinés
Dressent leur orgueil dans la vie.

C'est l'heure - et c'est là-bas que sonne le tocsin;
Des crosses de fusils battent ma porte;
Tuer, être tué! - qu'importe !

C'est l'heure - et c'est là-bas que sonne le tocsin."


Emile VERHAEREN
, La Révolte, Les Flambeaux Noirs (1890)