dimanche 12 juin 2011

Semprun sur la démocratie











"En fin de compte, le processus démocratique n'est réellement opératoire que si tous les groupes politiques sont disposés à respecter scrupuleusement les règles du jeu : élections libres et pluralisme, sans doute, mais également séparation des pouvoirs, laïcité de l'Etat (par rapport aux religions de toute sorte et aux idéologies de salut public), système parlementaire, délégation des pouvoirs...En un mot : toutes les règles et normes qui assurent la libre expression des conflits de la société civile et qui fassent de la gestion démocratique des conflits le moteur d'une démocratisation permanente, la base d'un consensus qui ne peut être que dynamique, qui ne doit jamais se figer dans des formules autoritaires, même lorsque l'autorité compte sur un appui majoritaire."
Jorge SEMPRUN
, Une tombe au creux des nuages, Paris, Flammarion, 2010, p. 114.
Enregistrer un commentaire