lundi 24 décembre 2012

Noël !













"Nous savons tous à quel point le Christ aujourd'hui est signe d'une contradiction qui, en dernière analyse, vise Dieu lui-même. Toujours de nouveau, Dieu lui-même est considéré comme la limite de notre liberté, une limite à éliminer afin que l'homme puisse être totalement lui-même. Dieu, avec sa vérité, s'oppose au mensonge multiple de l'homme, à son égoïsme et à son orgueil.

Dieu est amour. Mais l'amour peut aussi être haï, quand il exige que l'on sorte de soi-même pour aller au-delà de soi. L'amour n'est pas une sensation romantique de bien-être. La rédemption n'est pas wellness, un bain d'auto-complaisance, mais une libération de l'être compressé dans son propre moi. Cette libération a pour prix la souffrance de la Croix. La prophétie sur la lumière et la parole sur la Croix vont de pair."

Joseph Ratzinger BENOÎT XVI, L'enfance de Jésus, Paris, Flammarion, 2012, pour l'édition française, p. 122.
Enregistrer un commentaire