lundi 14 juillet 2014

Panem et circenses














Au risque de paraître nostalgique et grincheux, j'avouerai que les champions du monde d'aujourd"hui ont du mal à me faire oublier ceux d'hier et le plaisir que me procura, il y a quatre ans, le jeu délié et subtil de la "Roja" (1).
S'il est néanmoins une leçon à retenir de l'Allemagne, c'est bien celle-ci : comptons sur nos propres forces et qualités; formons une véritable équipe de France; adossons-la à nos centres de formation et misons sur l'enthousiasme et le talent de nos jeunes footballeurs.
Et surtout, rompons avec le football-fric et ses "équipes" de mercenaires aux salaires indécents.
Combien y a-t-il de Parisiens dans la formation du PSG ? De Monégasques dans celle de l'AS Monaco ? De Londoniens au Chelsea FC ?
La FIFA a beau tenter de ménager la chèvre et le chou en attribuant à Leonel Messi un trophée - d'ailleurs immérité - de "meilleur joueur du Mondial", personne n'est dupe.
Derrière la "com", le fric !
Qui ne voit que les seules équipes restées en lice à chaque étape de la compétition sont celles des pays les plus riches, capables d'investir dans des centres de formation généreusement dotés, et surtout d'envoyer au Brésil les plus gros contingents de supporters à fort pouvoir d'achat?
Alors, l'amour du football, oui ! Mais que ce soit à la manière de Camus :

Maintenant encore, les matchs du dimanche, dans un stade plein à craquer et le théâtre, que j'ai aimé avec une passion sans égale, sont les seuls endroits au monde où je me sente innocent.”(2)

J'aimerais pouvoir rester un supporter innocent !

P.S.
Deux mots sur l'arbitrage de cette finale : M. Rizzoli, arbitre "expérimenté" selon la FIFA, omet de siffler un penalty patent en faveur de l'Argentine. Quant à l'agression de Neuer, genou en avant sur la tempe d'Higuaïn (57° minute), elle me rappelle furieusement celle de Schumacher sur Patrick Battiston durant la demi-finale de Séville en 1982. Aucune sanction de la part de l'arbitre.
 _______________________

(1) Cf. mon blog du 30 juin 2008 : http://jlbo.blogspot.fr/2008/06/la-jora-sur-le-pinacle.html

(2) Voir :  http://www.sofoot.com/blogs/marxist/la-solitude-du-gardien-de-but-albert-camus-et-le-foot-126056.html
Enregistrer un commentaire