samedi 18 octobre 2014

 La pensée du jour :

"Combien de fois ai-je dit qu'une pensée qui ne s'appuie pas sur des exemples risque toujours de se perdre dans le vide, de se laisser abuser par une certaine structure, en quelque sorte pré-établie du langage. Pour moi, donner un exemple c'est me prouver en quelque sorte à moi-même et prouver aussi à mon interlocuteur que je parle de quelque chose, que je ne parle pas dans le vide, je dirais presque qu'il y a là un rôle d'irrigation qui est celui de l'exemple."

Gabriel MARCEL in Entretiens Paul RICOEUR Gabriel MARCEL, Paris, Aubier Montaigne, 1968, p. 67.
Enregistrer un commentaire