vendredi 13 juillet 2018

De la culture française





















"... la culture française est un monument achevé dans toutes ses parties, une construction équilibrée de la base au faîte, et qui depuis longtemps n'appartient même plus à ceux qui l'ont construite, parce qu'elle a été faite pour tous, elle est une demeure et non une forteresse, un des hauts lieux d'asile ouverts aux hommes de bonne volonté, quelle que soit leur race ou leur couleur, une amitié, un foyer.

 Nous n'avons jamais prétendu faire de ce foyer la seule maison commune de l'humanité, nous ne pouvions espérer réussir là où les Grecs eux-mêmes avaient échoué. Nous avions pourtant le droit de penser qu'après l'avoir aimée et honorée les hommes ne la délaisseraient que pour une autre plus parfaite, que ce grand travail, que ce grand effort de raison et d'amour ne serait pas perdu. Il risque pourtant de l'être. Il l'est déjà peut-être. On dit que nous n'avons pas défendu notre culture. Mais nous n'avions pas prévu la nécessité de la défendre, parce que nous n'avions jamais songé à l'imposer."

Georges BERNANOS, Le Chemin de la Croix-des-Ames in Essais et écrits de combat, Paris, Gallimard, 1995, Collection "Bibliothèque de la Pléiade, tome II, p. 284.


Enregistrer un commentaire